Cela fait si longtemps que je marche sur le sable…
 

Lecture spectacle accompagnée au piano d’après Le mariage de plaisir 
de Tahar Ben Jelloun © Editions Gallimard

Texte mis en voix et en musique par  Amélia Ewu et Charlotte Costes-Debure avec la collaboration de Théodora Sadek


Durée 50min

Par un étrange rebondissement du destin,  Salim, marocain à la peau noir, s’est retrouvé expulsé de son propre pays, vers le Sénégal. Avec d’autres hommes qui eux, fuient vers  l’Europe, il va  prendre la route qui est pour lui celle du retour, vers Tanger. Il traverse le désert, et rencontre de multiples figures, âmes errantes, policiers, passeurs, mains tendues… Une marche dans le sable et dans ses pensées, une aventure et une rêverie,  où se poursuit son questionnement sur ses racines et sa couleur de peau.